Colloque sport santé « Battement de Vie »

Le Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur organisait son Colloque Sport Santé ce Samedi 5 Décembre 2015 à la Maison Régionale des Sports de Mandelieu.

La matinée s’est articulée autour du colloque « Battement de Vie ». Entre les maladies cardio-vasculaires et comportements additifs, le sport reste un atout majeur pour combattre ces fléaux. Cela a été l’occasion pour Monsieur Stéphane Diagana de présenter le projet As du Cœur de l’équipe Azur Sport Santé. Ce projet a pour but de proposer des solutions adaptées aux personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et désireuses de pratiquer une activité physique et sportive. Une rencontre riche en échanges qui a réuni près d’une quarantaine de personnes toutes investies dans le domaine du sport et de la santé.

 

Présence également de Monsieur Christophe MARTIN qui nous a présenté l’ANPAA 06 (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) qui lutte aujourd’hui contre tout type d’addiction à travers entre autres des activités physiques et sportives.

 

L’après midi s’est organisée autour de deux tables rondes :

 

 Table Ronde 1 : « Du projet As du cœur à la création d’Azur Sport Santé » animée par les docteurs Jean-Jacques Domérégo, Alain FUCH et de la coordinatrice du Projet Odile DIAGANA
 

Table ronde 2 : « Activités adaptées et Addictions « Le partage d’une expérience » animée par que Madame Sophie ANCONA et Monsieur Vincent LAROCHE

 

 Des échanges fructueux avec les personnes spectatrices du colloque, et une proximité appréciée de tous.
 

Stéphane DIAGANA, Président de Diagana Sport Santé et fondateur du projet As du Cœur

 

 

« Une rencontre Sport Santé intéressante avec la présence de médecins, de passionnés de sport et d’activités physiques. On sent que le sport a envie de se mettre au service de la santé en collaboration avec les médecins […]. La santé c’est bien sur la médecine mais c’est aussi le quotidien. Et dans ce quotidien il y a le sport qui réunit 15 millions de licenciés. Il y a sans doute un rôle majeur à jouer pour faire bouger le concitoyen de manière ludique mais aussi faire bouger ceux qui sont le plus éloignés de l’activité physique et qui en ont parfois le plus besoin. Je pense notamment aux millions de personnes qui sont touchées aujourd’hui par des maladies chroniques et qui ne savent pas où aller. Le mouvement sportif doit s’interroger sur ces pratiques pour pouvoir accueillir du mieux possible ces publics la et avoir ce service, cette valeur ajoutée en créant de nouveaux contenus, créer de nouvelles pratiques sportives qui prennent en compte ces spécificités. Cela me parait essentiel. »

 

Sophie ANCONA, Assistante sociale à l’ANPAA 06

 

« On est venu  aujourd’hui présenter notre projet ANPA et Addictions. Nous sommes des intervenants médicaux sociaux dans une structure de soin et de prévention en addictologie. Il s’agit de l’ANPAA.  Notre projet est celui de proposer des activités Physiques à des patients alcolo-dépendants ou en tous cas dans un usage toxique nicif d’un produit psychotrope. L’idée c’est d’utiliser le sport comme moyen thérapeutique non médicamenteux pour compléter l’accompagnement dont bénéficient déjà les patients. »

 

ACCÉDER A L’ALBUM PHOTO DU COLLOQUE SPORT SANTÉ


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire