CROS Côte d’Azur et DISP PACA Corse pour les Jeux Pénitentiaires « intra-muros » à la maison d’arrêt de Nice

 


Le CROS Côte d’Azur et DISP PACA Corse pour les Jeux Pénitentiaires « intra-muros » à la Maison d’Arrêt de Nice

Après les Jeux Pénitentiaires à la Maison d’Arrêt d’Avignon (lire l’article), le Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur et la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires PACA Corse ont remis ça à la Maison d’Arrêt de Nice, sous le regard de Dominique Estrosi Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Anna Gourrier, Chef de Département des Politiques d’Insertion au sein de la DISP PACA Corse, Jean-François Désire, Directeur de la Maison d’Arrêt de Nice, Aline Baratoux, Directrice du Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur et Sabry Beldjilali, Responsable Sport de la DISP PACA Corse.
Près de 240 détenus sur les 680 se sont inscrits dans l’une des 8 disciplines proposées, avec un seul et même objectif: la médaille !

Jean-François Désire, Directeur de la Maison d’Arrêt de Nice

« Ce challenge était loin d’être évident, ne serait-ce que par l’ancienneté de l’établissement. Mais grâce au dynamisme de l’équipe de sport de la maison d’arrêt de nice, ainsi qu’au soutien, à la logistique,  l’aide et  l’écoute du Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur et des Présidents des Ligues et Comités , nous avons pu le réaliser .

Ce sont des olympiades qui ont vocation à se reconduire annuellement. »

Dominique Estrosi Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes

« Ces olympiades sont tout d’abord d’excellents préparatifs pour les Jeux Pénitentiaires Nationaux qui se dérouleront au mois de Septembre au CREPS de Boulouris.

Et puis surtout, dans un établissement comme celui de la Maison d’Arrêt de Nice qui est un établissement ancien, ces événements portés sur une semaine entière sont de nature à faire retomber la violence et l’agressivité.

Ça rompt un certain isolement, ça leur permet aussi de mieux se découvrir, de se connaitre, de se confronter mais au bon sens du terme sur l’aspect uniquement physique et performance sportive.

Ils vont être récompensés, ils vont être honorés et gratifiés et ça aussi c’est important, sans oublier bien sur les peines pour lesquelles ils sont dans cet établissement mais ça replace l’humain au cœur d’un projet et au coeur d’un établissement comme celui ci qui en a grandement besoin dans la surpopulation qu’il rencontre depuis des années qui est l’une des plus grosses  à travers le pays ».


ACCÉDER A L’ALBUM PHOTO

 


Lire l’article Nice Matin,Mercredi 1er Juin 2016

« Des Olympiades pour souffler à la maison d’arrêt »

 

 

 

 

 

 

 

 

Reportage France 3, Lundi 6 Juin 2016

 

{phocadownload view=youtube|url=https://www.youtube.com/watch?v=XlgIex_DiHg&feature=youtu.be}


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire