De Rio à Paris avec l’Académie Nationale Olympique Française


De Rio à Paris avec l’Académie Nationale Olympique Française


Une bien belle exposition que ce nouvel opus de l’équipe du Musée National du Sport, pour mieux cristalliser les passions citoyennes autour du projet d’organisation des Jeux Olympiques d’été en 2024, à Paris, 100 ans après ceux de 1924 et dans ce pays qui aura vu le Baron Pierre de Coubertin faire revivre la flamme olympique… et lui présenter ces adieux cette même année.


N’oublions pas que la devise olympique de Coubertin empruntée à l’abbé Henri Didon: « Citius, Altius, Fortius » (plus vite, plus haut, plus fort) est introduite à l’occasion de ces Jeux parisiens, de même que le rituel de lever des trois drapeaux à la cérémonie de clôture.

 

En quasi direct du Musée National du Sport les visiteurs sont invités à la fois à revivre quelques-uns des moments les plus forts ou parmi les plus chargés d’émotion de la dernière édition des JO au Brésil, mais aussi à se projeter vers l’édition 2024 avec ce qu’elle sous-entend encore d’incertitudes, de doutes pour celles et ceux qui en soutiennent avec force, conviction et enthousiasme la candidature.


Entre une 1ere de couverture de 1924, un dessin de circonstance pour 2024, il ne manquait plus que 2 athlètes au sommet de leur art, mais n’ayant pas su allumer les flammes olympiques pour cautionner cette candidature de manière somme toute très… académique, avec sur cette photographie prise lors de l’inauguration, Madame Dominique Petit, Administratrice de l’Académie Nationale Olympique Française (présidée par notre ami Monsieur Jean Vintzel), mais aussi du MNS, et Ivan Coste Manière, Président du Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur et Conseiller du Président de l’Association Francophone des Académies Olympiques.


Un symbole fort en forme de caution aux Jeux de la Francophonie dès l’an prochain sur Abidjan, et bien évidemment de ce magnifique Rêve Bleu pour Paris 2024.



ACCÉDER A L’ALBUM PHOTO DE L’INAUGURATION




Alors que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 viennent tout juste de se terminer, le Musée National du Sport prend le relai et présente sa nouvelle exposition temporaire intitulée « De Rio à Paris,  d’un rêve à l’autre ».


A partir du 20 octobre et jusqu’au 15 janvier 2017, l’espace consacré aux expositions temporaires du Musée se transforme en village olympique afin de proposer (déjà) un retour sur ces Jeux à travers la découverte de Rio, en passant par les performances des délégations tricolores, mais également pour se projeter en plein cœur de la candidature de la France à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024.


Tous derrière Riner et Jeremiasz


La première partie de l’exposition permet donc de s’immerger dans l’ambiance festive et colorée de Rio, ville hôte symbolique de ces Jeux Olympiques, deux ans seulement après l’accueil de la Coupe du monde de football en 2014, dans un contexte économique et politique pourtant extrêmement difficile.


Les performances françaises sont également retracées en images : des joies communicatives des escrimeurs au bonheur partagé du couple de boxeurs Tony Yoka et Estelle Mossely, des larmes de Renaud Lavillenie au sourire radieux d’Amélie Le Fur, les athlètes français ont été à la hauteur des attentes placées en eux, à l’image de leurs porte-drapeaux Teddy Riner et Michaël Jeremiasz. Le parcours dévoile les grandes histoires de ces Jeux historiques pour les Bleus, avec à la clef un nouveau record de médailles olympiques : 42 podiums dont 10 titres olympiques.


Paris, tremplin olympique


Le deuxième acte de ce parcours initiatique se déroule à Paris, ville olympique par excellence puisqu’elle a déjà accueilli deux fois les Jeux en 1900 et 1924 et surtout, parce qu’elle porte en elle l’espoir de tout un pays avec sa volonté de les organiser à nouveau en 2024. Les atouts, secrets et symboles de ce projet novateur sont donc passés au crible afin de découvrir les spécificités d’une ambition olympique portée par des sportifs de légende.


Enfin, avant de quitter le village olympique, les visiteurs sont invités à relever plusieurs épreuves et à laisser libre court à leur imagination afin qu’ils puissent eux-aussi, devenir ambassadeurs du rêve olympique français.


Source: www.museedusport.fr


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire