, ,

Conférences « Lausanne à Marseille »: les Présidents du CROS CA et CROS PA présents pour présenter une vision complémentaire

Siège du Comité International Olympique, capitale mondiale de l’administration du sport, la Ville de Lausanne a participé aux manifestations organisées par Marseille, Capitale Européenne du Sport 2017, avec des tables rondes, une exposition, et des rencontres entre représentants de Marseille et de Lausanne.

 

Ces tables rondes se sont tenues à la BMVR de l’Alcazar, l’un des lieux symboliques de la ville et Ivan Coste Manière y a été invité en compagnie de son homologue de Provence Alpes Hervé Libermann. Un excellent niveau, des thèmes d’actualités, allant jusqu’au marketing urbain et Ivan Coste Manière y aura parlé d’héritage immatériel, de pédagogie, de Francophonie, d’Olympisme et du Baron de Coubertin, des Académies Nationales Olympiques, ainsi bien entendu que des structures dont il est membre que ce soit le Cercle français Pierre de Coubertin (CFPC), l’Académie Nationale Olympique Française (ANOF), ou l’Association Francophone des Académies Olympiques (AFAO) devant en particulier son confrère de l’Université de Lausanne, en chaire à l’Institut des Hautes Etude en Administration Publique, le Professeur Jean-Loup Chappelet. Celui-ci est par ailleurs le Secrétaire Général du Comité International Coubertin.

 

Table ronde 2 : Le sport, instrument de développement urbain durable : du local à l’international

Table ronde : sport et développement des collectivités, marketing urbain

Les villes utilisent le sport et les grandes manifestations sportives pour faciliter et accélérer leur développement. C’est vrai depuis longtemps en ce qui concerne les infrastructures sportives et générales (transports notamment) et pour l’image et la promotion du lieu (marketing territorial). A l’heure où il est nécessaire de mieux valoriser ces manifestations, notamment en raison de leurs coûts croissants, leur utilisation comme outil de développement plus large est une question qui se pose. Quel impact pour le sport et les grandes manifestations sportives ? comment les utiliser pour promouvoir un héritage immatériel ? dans les domaines de la santé, de la formation, de l’emploi, de la cohésion sociale notamment ? comment anticiper et gérer ces effets ? telles sont les questions que veut aborder cette table ronde réunissant des spécialistes de la question.

 

  • O. Tosato, conseiller municipal en charge des sports et de la cohésion sociale, Lausanne
  • P. Iseli, chef du Service des sports de la ville de Lausanne
  • J-L Chappelet, IDHEAP,  Université de Lausanne, General Secretary of the International Coubertin Committee
  • Union mondiale des villes olympiques – D. Décosterd
  • Jean Louis MORO, Université des Sports de Marseille
  • Laurent COURBON, Directeur Carma Sports
  • Ivan COSTE-MANIERE, Président du Comité Régional Olympique et Sportif de la Côte d’Azur, Vice-Président de l4association Francophone des Académies Olympiques
  • Patrick PADOVANI, Adjoint délégué à la Santé Publique, Marseille
  • Hervé LIBERMANN, Président du Comité Régional Olympique et Sportif Provence Alpes

A l’issue de la table ronde : présentation du « Smart cities and sport summit » organisé par l’Union mondiale des villes olympiques à l’attention des villes intéressées à partager leurs réflexions sur le sport comme instrument de développement des villes.

Animation de la table ronde : François Noel, chef de projet Marseille Provence, capitale européenne du sport 2017, Ville de Marseille

Table ronde 1 : Lausanne, capitale de la recherche sur le sport

Table ronde : sport, recherche et innovation

vendredi 22 septembre, Bibliothèque de l’Alcazar

Le sport est un enjeu majeur de nos sociétés. Au-delà des manifestations sportives et de la pratique plus ou moins régulière d’activités sportives, le sport est devenu objet de formation et de recherche mais aussi instrument de développement économique. Comment les institutions de formation et de recherche (Universités, Hautes écoles) abordent-elles cette question ? quel rôle jouent-elles dans l’innovation, son développement, sa valorisation économique ? quelles sont les conditions à remplis pour réussir dans ce domaine ? quel lien avec les politiques mises en place par les collectivités publiques et quels sont les rôles des partenaires concernés ? quelles possibilités le sport offre-t-il aux entreprises et au tissu économique local et régional ? Telles sont les questions qui devaient être traitées lors de cette table ronde, avec la participation de représentants des différents milieux concernés.

Participants – institutions représentées

  • Grégoire Junod, Syndic de Lausanne
  • Fabien Ohl, institut des sciences du sport, Université de Lausanne
  •  Hellman , directrice de ThinkSport, cluster du sport Lausanne – Vaud
  • Josep Castellet, directeur POMOCA SA, fabricant de peaux pour ski de randonnée, et responsable Processus Innovation du groupe Oberalp.
  • Pierre DANTIN, Conseiller spécial auprès de Madame la Ministre des Sports
  • Frédéric BOUSQUET, Conseiller municipal délégué auprès de l’Adjoint aux sports en charge de la candidature de Marseille Provence Capitale Européenne du Sport
  • Cheffia NATOURI, Directrice Académie des Sports – CCIMP
  • Pierre DISTINGUIN, Président Provence Sport and Lifestyle Marseille

 

Animation de la table ronde : François Noel, chef de projet Marseille Provence, capitale européenne du sport 2017, Ville de Marseille

 

ACCÉDER A L’ALBUM PHOTO