, ,

Conseil d’administration du CNDS

Laura Flessel, Ministre des Sports se félicite de la tenue du Conseil d’administration du Centre national pour le développement du sport (CNDS) ce jeudi 18 janvier 2018 présidée par Arielle PIAZZA, nouvelle présidente de l’établissement.

Ce Conseil d’administration a permis d’adopter les orientations 2018 de l’établissement, traduction d’un budget de 186 M€ en dépenses en crédits de paiement (153 M€ en autorisations d’engagements) :

• La poursuite de la priorité mise sur les territoires carencés pour les subventions d’équipements, et le souhait d’accorder une attention particulière à une cinquantaine de territoires urbains ultra-carencés qui cumulent les handicaps (zéro équipement sportif et qui ont par ailleurs dans un zonage défini les taux d’équipements pour 10 000 résidents les plus faibles) dans le cadre de la grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers promue par le Président de la République le 14 novembre 2017. Il s’agira aussi de favoriser de façon plus incitative les projets innovants via notamment le lancement d’un nouveau concours d’idées en sus de l’appel à projets d’études sur les équipements démonstrateurs en Outre-mer dont le résultat sera connu en mars 2018 (appel à projets qui s’inscrit dans le plan de développement Outre-mer et Corse doté de 7 M€ pour 2018 après 13,6 M€ en exécuté en 2017). • Un recentrage de la part territoriale, en cohérence avec l’objectif réaffirmé de favoriser le sport pour tous avec plus d’efficacité. Dans le cadre d’une part territoriale resserrée, le CNDS poursuivra désormais quatre objectifs prioritaires : soutenir en 2018 la professionnalisation du mouvement sportif et en conséquence l’emploi sportif, corriger les inégalités d’accès à la pratique, promouvoir le sport-santé, et renforcer les actions en matière de lutte contre les discriminations, les violences et le harcèlement dans le sport. Les seuils d’aide seront relevés.

• La mise en œuvre du Plan Héritage et Société : afin d’accompagner la dynamique insufflée par l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et favoriser la transformation des organisations sportives, le CNDS est doté à cet effet de 20 M€, dont 5 M€ pour la construction d’équipements sportifs de proximité en accès libre, 10,5 M€ visant à soutenir des projets en faveur de l’innovation sociale par le sport ; 3 M€ sont prévus pour la mise en œuvre de la grande mobilisation populaire que sera la Fête du sport et la poursuite du plan j’apprends à nager (1,5 M€). Ce plan devra faire l’objet de cofinancement par des partenaires privés pour en démultiplier les effets sur le territoire et l’élaboration du volet dans le cadre d’une concertation large associant partenaires publics, privés, acteurs du numérique et universitaires et chercheurs.

• Une évolution du dispositif de soutien aux fédérations pour la production d’événements sportifs non médiatisés : le soutien financier est étendu aux projets audiovisuels contribuant à la lutte contre les discriminations dans le sport.

Conformément au souhait de Laura Flessel, ministre des Sports, le budget du CNDS est ainsi repositionné sur ses fondamentaux :

• Les territoires carencés (quartiers prioritaires de la politique de la ville et environnants, zones de revitalisation rurale) avec un objectif de fléchage de 50 % du budget d’intervention du CNDS ;

• Le sport pour tous les publics ;

• L’innovation sociale grâce au sport pour contribuer à l’objectif de 3 millions de pratiquants supplémentaires.

Source : Ministère des sports