, ,

L’ANDES en appelle à une concertation avec les ligues professionnelles et le ministère des Sports

Dans un communiqué du 15 février, l’ANDES (Association nationale des élus en charge du sport) annonce avoir saisi le ministère des Sports et la Cerfres (Commission d’examen des projets de règlements fédéraux relatifs aux équipements sportifs) afin d’engager une concertation avec les ligues professionnelles et les fédérations concernées.

Cette annonce intervient alors que deux projets, émanant des ligues professionnelles de volley-ball et de basket-ball, ont suscité des inquiétudes chez les maires et adjoints au maire chargés des sports.
La Ligue nationale de basket-ball a validé en juin dernier une nouvelle charte graphique des terrains pour les clubs de Pro A et Pro B. Celle-ci s’ajoute aux modifications de la fédération internationale sur les panneaux d’affichage et l’horloge des 24 secondes.

La Ligue nationale de volley-ball souhaite pour sa part réformer le modèle de la Coupe de France et imposer dès la saison 2018-2019 une série de nouvelles dispositions pour les salles qui devront désormais être équipées d’un sol unique, de leds publicitaires et d’un écran géant.

« Si ces nouvelles dispositions vont dans le sens d’une meilleure visibilité via l’amélioration de la retransmission TV des matches et d’un accroissement des recettes pour les clubs, il convient de rappeler, indique l’Andes dans son communiqué, que la grande majorité des salles concernées par ces mesures sont de propriété communale, [et qu’à ce titre] ces réformes contraignent et impactent directement les finances locales. »

Cette demande de concertation intervient quelques jours seulement après le vote au Sénat d’une résolution proposant notamment la participation financière des fédérations sportives et de leurs ligues professionnelles à la mise aux normes des installations sportives.

 

Source : Caisse des dépôts et des territoires