, ,

Les Liv-Labs Sport : réinventer le sport pour les publics les plus éloignés de la pratique

Le contexte

L’inactivité physique et la sédentarité progressent chez les Français, en particulier chez les publics éloignés de la pratique sportive. Dans le même temps, la pratique sportive est de plus en plus connectée : plus d’un sportif sur trois utilise désormais un appareil de mesure de la performance lors de sa pratique sportive, dont près du quart un smartphone. En parallèle de cette évolution de la consommation des « écrans » dans le cadre des activités sportives, on assiste à une hausse de la pratique libre (hors cadre fédéral) et à l’émergence de nouvelles activités. Cause potentielle de l’accroissement de la sédentarité, le numérique peut toutefois être envisagé en tant qu’opportunité de développement de la pratique.

L’ambition de Laura FLESSEL, Ministre des Sports

Consciente de ces évolutions dans la pratique du sport et soucieuse de réinventer le sport pour les publics les plus éloignés, Laura Flessel, ministre des Sports, ambitionne de créer de nouveaux lieux de pratique sportive : les Liv-Labs sport.
Ces lieux prendraient la forme d’équipements nouveaux, ou seraient adaptés dans des lieux existants, pérennes ou mobiles, et intégreraient les dernières évolutions technologiques et numériques. Ces Liv-Labs sport viseront à informer, diagnostiquer et orienter vers une pratique physique et sportive les populations les plus éloignées de la pratique. Le programme des Liv-Labs visera également à renforcer la filière économie du sport de la France et à lui permettre d’être en position de leadership au niveau international.

Les Living Labs : le concept

À l’origine, un Living Lab regroupe des acteurs publics, privés, des entreprises, des associations, des acteurs individuels, dans l’objectif de tester « grandeur nature » des services, des outils ou des usages nouveaux, en coopération avec des collectivités locales, des entreprises, des laboratoires de recherche, ainsi que des utilisateurs potentiels. Il s’agit de favoriser l’innovation ouverte, partager les réseaux et
impliquer les utilisateurs.

Plus d’informations sur : Liv-Labs Sport

 

Source : Ministère des Sports