, ,

L’escrime handisport à la fête le weekend dernier à Antibes

Résumé des épreuves d’escrime handisport de ce weekend à la salle Saint Claude à Antibes où pas moins de 8 épreuves se sont déroulées.

L’Ecole d’Escrime d’Antibes et le Comité Régional des Joinvillais PACA-Corse-Monaco organisaient conjointement une compétition d’escrime handisport unique en France regroupant les 3 catégories de handicap : Fauteuil – Sport Adapté – Déficients visuels, ainsi que la première compétition internationale « Satellite » IWAS d’escrime fauteuil en France.

Samedi 14 avril, la compétition satellite IWAS a réuni 21 tireurs, principalement français.

Enzo Giorgi a remporté l’épreuve épée fauteuil hommes devant Gaëtan Charlot lors d’une finale très intense, révélant le potentiel de ces jeunes tireurs pour les Jeux Paralympiques de 2024.Oliver Lam Watson (GB) et Vincent Henry se partagent la troisième place.

Chez les femmes, Stéphanie Malarmé a pris le dessus sur Sandrine Quinola, Brigitte Wattremetz complétant le podium.

Il est à noter que ces compétitions permettaient aux participants de gagner des points pour leur classement international.

Dimanche 15 avril, l’épée fauteuil était de retour Salle Saint Claude et était accompagnée d’épreuves d’épée sport adapté et déficients visuels lors de la 14e édition du Challenge des Joinvillais.

Les tireurs valides pouvaient participer aux épreuves d’épée fauteuil et déficients visuels en se mettant en situation de handicap. Ces deux épreuves font d’ailleurs partie du Circuit National, permettant de gagner des points pour la qualification aux Championnats de France.

En épée fauteuil hommes, Robert Citerne (sextuple médaillé d’or aux jeux paralympiques) n’a pas laissé d’espoir à Gaëtan Charlot qui finit une nouvelle fois deuxième. Mathieu Rousselot prend la troisième place. A noter la très belle 7e place de Aurélien Cortès d’Antibes, qui perd en quart de finale contre Robert Citerne après un match de très grande qualité, très remarqué par les cadres de l’équipe de France.

Chez les femmes, Julie Groslambert (BEL), escrimeuse valide tirant en situation de handicap, bat Stéphanie Malarmé en finale. Sandrine Quinola monte sur la 3e marche du podium.

Les résultats complets des épreuves de sport adapté et de déficients visuels seront prochainement disponibles sur le site de l’Ecole d’Escrime d’Antibes.

Ce sont en tout 58 tireurs qui se sont affrontés ce week end, un nombre inférieur à celui attendu par les organisateurs, plusieurs délégations étrangères traditionnellement présentes n’ayant pas pu faire le déplacement par manque de moyens. Les délégations présentes étaient la France, la Belgique, l’Angleterre, l’Italie, le Liban.

Malgré cela, les compétitions étaient toutes de très haut niveau de par la présence des membres de l’Equipe de France, de plusieurs médaillés paralympiques et des espoirs de demain.

A l’issue de ces compétitions, une grande partie des escrimeurs fauteuil se sont rendus au centre Azureva de Fréjus pour une semaine de stage de préparation au haut niveau, en vue de la Coupe du Monde de Montréal, prochain événement au calendrier international.