, ,

Vers une nouvelle gouvernance…

Vendredi 20 mai 2018, la visite de Denis Masseglia, Président du CNOSF, et de Laura Flessel, Ministre des Sports, au Parc national du Tremblay (Champigny-sur-Marne), à l’occasion de la clôture d’un stage de tennis de jeunes, a constitué le symbole de la vision partagée des deux institutions autour de la future gouvernance du sport.

Initiés en janvier, les travaux relatif à cette question ont en effet déjà permis de faire émerger des consensus autour d’une volonté commune : faire de la France une nation toujours plus sportive.

Il s’agit de fait d’inscrire cette nouvelle gouvernance comme une préparation tout autant que comme un héritage de l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été.

De manière inédite en France, une instance sera prochainement constituée qui réunira l’ensemble des acteurs concernés, État et mouvement sportif, bien sûr, mais aussi partenaires économiques et collectivités territoriales. Cette entité, dont la forme doit encore être définie, constituera la première pierre de la nouvelle gouvernance du sport en France. Elle devra notamment répondre au double défi d’augmenter le nombre de médailles et celui de pratiquants licenciés, dans un contexte historique pour le sport français.

Denis Masseglia, Président du CNOSF : « Nous voulons travailler ensemble dans une structure commune pour avoir une synergie dans les actions à mener. »

Laura Flessel, Ministre des Sports : «« Nous sommes à mi parcours de notre travail sur la gouvernance du sport. Ce qui se dégage est une révolution. C’est la première fois que l’ensemble des acteurs est autour de la table. (…) Nous allons mettre en place une organisation collégiale pour faire avancer le sport français. »

Source : France Olympique