, ,

Vitrolles : aux Marettes, à pied, à vélo et aussi à la nage!

La 11e édition du triatlhon s’est déroulée sous le soleil réunissant près de 250 participants.

Malgré une température de l’eau assez clémente, la combinaison de nage était de rigueur pour l’ensemble des sportifs engagés.

Le soleil était au rendez-vous dimanche matin, de quoi rendre très heureux Mathieu Paganini, le président du Vitrolles Triathlon, pour la 11e édition du triathlon des Marettes, la première compétition de la saison : « c’est une importante organisation que nous devons mettre en place pour sécuriser les parcours mais grâce à la centaine de bénévoles présents, c’est assez facile à réaliser. Les concurrents auront à parcourir 750 mètres de natation, 20 km en vélo et terminer par 5 km de course à pied ».

Une eau à presque 20 degrés

Au coup de pistolet donné par le maire, Loïc Gachon, 246 triathlètes en combinaison se sont élancés dans l’eau de l’étang à une température tout à fait raisonnable pour la saison, 19°5, d’abord les 30 filles puis 5 minutes plus tard les 216 garçons.

La compétition ne peut exister sans la présence, sur l’eau comme sur terre, de nombreux arbitres facilement reconnaissables par leur chemise rayée.

Marie-Pierre, Boucaine, est inscrite au Triathl’Aix, club aixois : « chaque club doit fournir des arbitres en fonction du nombre de licenciés dans le club. Nous sommes chargés de contrôler que tout se passe bien et que le règlement est respecté. Ce matin, je commence par la partie natation et une fois que le dernier concurrent est sorti de l’eau, je vais me changer, enfiler ma tenue de VTT et suivre les coureurs à pied pour la dernière épreuve afin de les contrôler à différents points du parcours »

Ancien président du Vitrolles Triathlon durant de nombreuses années, c’est toujours avec un peu de nostalgie que Jean-Pierre Michel, conseiller municipal délégué aux sports, assiste à cette compétition : « c’est toujours émouvant de revenir sur cette plage des Marettes mais c’est toujours avec plaisir d’autant plus que ce matin les conditions sont idéales. La ville est fière de cette manifestation qui réunit autant d’athlètes motivés et venus de loin pour certains. Ils vont se régaler sur le parcours à vélo avec la montée de la corniche à deux reprises, une pente à 12 % sur 800 mètres, avant de passer en ville« .

 

Source : La Provence