, ,

Le cri d’alarme du CNOSF

Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a lancé ce jeudi, par l’intermédiaire de son Président Denis Masseglia, un cri d’alarme sur les moyens des clubs de sport en France, malgré l’attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris. «Il y a un vrai désarroi» de la part des clubs, confie Masseglia.

«Il ne faudrait pas que demain les dirigeants de clubs se disent ‘Ces Jeux ne sont pas faits pour nous’ ce serait un drame», a-t-il poursuivi, en faisant référence à la disparition des emplois aidés, à la réduction des crédits de l’Etat aux collectivités territoriales et à la diminution des moyens du Centre National du Développement du Sport (CNDS), qui accorde les subventions publiques sur le terrain.

Le président du CNOSF a donc appelé le gouvernement à «corriger le tir en 2019» afin que les Jeux de 2024 aient un réel héritage.