Produit dopant musculation : Les principaux produits

L’ambition de devenir meilleur qu’hier est le rêve de tous les sportifs. Ainsi, ceux-ci travaillent d’arrache-pied jour et nuit pour atteindre leurs objectifs. Cependant, les bodybuilders consomment des dopants en complément aux exercices intenses. Ceci leur permet de dépasser leur performance naturelle. Ces produits sont très controversés, ils sont interdits par les autorités sportives. Découvrez ici les principaux produits dopants en musculation.

Les stéroïdes anabolisants

Les stéroïdes anabolisants ou stéroïdes androgènes anabolisants (SAA) stimulent l’anabolisme musculaire. Ils impactent la croissance des cellules pour accélérer le développement de la masse musculaire. Plus précisément, ce sont des hormones stéroïdiennes liées à la testostérone qui permettent d’augmenter la sécrétion protéique. En effet, une fois consommés, les SAA vont augmenter la vitesse de synthèse des protéines nécessaires à la construction du muscle pour une prise de masse plus importante et une plus grande perte de gras.

Par ailleurs, les stéroïdes anabolisants sont des classes d’hormones stéroïdiennes liées à une hormone naturelle humaine. Ils sont injectés, ingérés ou parfois appliqués sur la peau afin d’augmenter la quantité de testostérone dans l’organisme.

C’est aussi un traitement médical, mais souvent une forme de dopage. Lorsque votre médecin vous en prescrit, les dosages de testostérone sont maîtrisés en fonction de votre pathologie et des déficits qui en découlent. Quand vous en prenez de vous-même pour performer, sachez que vous vous exposez à de nombreux risques pour votre santé.

Les principaux stéroïdes

Les stéroïdes, qu’est-ce que c’est exactement ?

Chez les hommes, elle permet la croissance et le développement des organes génitaux, elle est aussi responsable de la pilosité et de la musculature. Chez les femmes, elle contribue au maintien de la densité osseuse et de la masse musculaire. Les femmes qui en consomment de manière volontaire multiplient en moyenne leur taux par 30.

S’administrer des stéroïdes anabolisants volontairement a principalement pour but d’augmenter la masse musculaire et ainsi la force et la puissance musculaire et donc la performance sportive.

Comment fonctionnent les stéroïdes ?

Le mécanisme d’action est le suivant : les stéroïdes stimulent le métabolisme, favorisent la croissance des tissus, augmentent la masse musculaire et diminuent l’inflammation. Ainsi, en en consommant régulièrement, un sportif sera en capacité de s’entraîner plus intensément et plus longtemps, et récupérer plus rapidement.

Selon la Liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage (AMA), il est interdit en entraînement comme en compétition d’en consommer. Non seulement c’est interdit, mais en plus, cette consommation régulière est dangereuse pour la santé. Cette interdiction vise ainsi à protéger les sportifs.

Les effets indésirables physiques

Pour les deux sexes, il va y avoir des effets indésirables rapides dont certains peuvent être à terme irréversibles. Parmi les effets les plus rapides à apparaître et les moins dangereux, nous pouvons retrouver :

  • la peau et les cheveux gras ;
  • de l’acné sur le visage et corps ;
  • des sueurs nocturnes ;
  • une hypertension artérielle et une hypercholestérolémie ;
  • des kystes et un cancer du foie peuvent survenir à long terme.

Contrairement aux effets recherchés, le sportif peut voir apparaître également des douleurs articulaires et une diminution de l’élasticité des tendons et ainsi des blessures.

Les hormones de croissance

Ces hormones sont reconnues sous les noms suivants : hormones de croissance, somatotrophine ou encore HGH (Human Growth Hormone). Il s’agit d’une hormone que nous sécrétons naturellement au niveau de l’hypophyse. En effet, des efforts courts et intenses permettent d’augmenter la sécrétion d’hormones de croissance naturellement.

Ce dopant utilisé en musculation est très difficile à détecter par les autorités de contrôle antidopage, car il se dissipe rapidement après utilisation.

Tout comme les stéroïdes anabolisants, les hormones de croissance permettent d’augmenter sa masse en facilitant l’hypertrophie musculaire et de perdre du gras en stimulant la lipolyse.

Les bienfaits de la HGH sur la musculation

On parle souvent de dopage à cause du fait que les hormones de croissance peuvent booster considérablement les performances du corps. Il ne faut pas mélanger le dopage avec la simple décision de donner un petit coup de pouce à l’organisme pour mieux fonctionner. De plus, l’hormone de croissance est sécrétée naturellement dans le corps. Il suffit de calculer la quantité nécessaire à administrer pour que le taux de HGH dans le sang soit complètement utilisé.

L’hormone de croissance naturelle est en effet sécrétée lorsque nous produisons un effort physique intense. Elle dépend de plus de la qualité de cet effort. Par exemple, si vous faites un exercice d’aérobie, votre corps va sécréter plus d’hormone de croissance ce qui aura pour effet de brûler vos stocks de graisse.

Par contre, si vous faites de la musculation, l’hormone de croissance va agir sur la synthèse des protéines, ce qui permettra de mieux réparer les tissus musculaires endommagés par un effort intense. Dans tous les cas, vous êtes gagnant puisque les masses musculaires et graisseuses sont régularisées.

Les règles à respecter lorsqu’on prend de l’hormone de croissance

Voici donc 4 règles à respecter pour augmenter la concentration en GH sans avoir recourent au traitement :

  • Améliorer le sommeil

Il est essentiel de savoir que la production de l’hormone de croissance (HGH) s’effectue pendant votre sommeil. Des nuits de 8 à 9 h sont primordiales afin d’avoir une sécrétion optimale de cette hormone. Pour améliorer votre sommeil, arrêtez tous excitants après 17 H. Ne mangez ni trop lourd ni trop sucré le soir pour éviter les pics d’insuline, qui empêchent la sécrétion de GH. Pour un meilleur sommeil, favorisez une pièce fraîche, cela favorise l’endormissement et mettez-vous dans le noir complet.

  • Adopter un régime équilibré

Favorisez l’apport en protéines à chaque repas, car les acides aminés renforcent la production de HGH. Diminuez les glucides, et les aliments transformés, surtout le soir. Évitez les sucres simples, même après l’entraînement, car ils vont favoriser le stockage des masses graisseuses et diminuer la sécrétion de l’hormone de croissance.

  • Pratiquer régulièrement un sport

Lorsque vous vous entraînez avec une fréquence cardiaque élevée, de façon explosive avec des charges lourdes et peu de temps de repos, vous mobilisez les fibres musculaires rapides. Celles-ci libèrent naturellement de la HGH, surtout lorsque vous faites de la musculation avec des exercices poly articulaires.

Les hormones peptidiques

Les hormones peptidiques sont naturellement synthétisées par le corps. En soi, ces hormones n’ont pas directement de vrai intérêt. Cependant, elles vont permettre de booster la production de deux hormones stéroïdiennes : la testostérone et les corticostéroïdes. La testostérone est une hormone qui permet, entre autres, stimuler la synthèse de protéines. Dans ce cas, l’intention première sera de prendre de la masse.

Quant aux corticostéroïdes, ce sont des hormones qui ont une action anti-inflammatoire, antalgique et permettent de développer l’endurance. Le but des hormones peptidiques sera alors de faciliter la sécrétion d’une autre hormone (testostérone ou corticostéroïdes), qui elle, sera plus utile à la prise de masse. Elle servira aussi à l’augmentation de la force, à une meilleure endurance ou un effet antalgique et anti-inflammatoire.

En fonction des effets recherchés, les sportifs s’orientent vers un type d’hormone plutôt qu’un autre :

  • Pour la stimulation de la production des hormones sexuelles, la testostérone notamment (HCG)
  • Pour la stimulation de la croissance des os plats et des muscles, mobilisation des réserves de graisse, élévation de la glycémie (GH)
  • Pour l’augmentation de l’oxygène musculaire par activation de la multiplication et de la maturation des globules rouges dans la moelle osseuse (EPO).

Malgré tous ces bienfaits, vous devez modérer la consommation de cette hormone pour ne pas tomber sous le coup des effets indésirables.

Les stimulants fats burners

Les stimulants fats burners sont des produits dopants qui vont activer le système nerveux pour perdre du poids plus rapidement. Il peut s’agir d’amphétamines, de caféine, de cocaïne, d’ecstasy ou encore d’éphédrine.

En effet, cette stimulation favorise l’augmentation des effets du système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique fait partie de notre système nerveux autonome et permet à tout individu de faire face à une action. Il permet aussi de faire face à une situation dangereuse en augmentant notre agressivité, notre niveau d’énergie, notre confiance en soi, notre endurance ou notre puissance.

Le développement de tous ces aspects pousse à faire des séances d’entraînement plus dures, plus longues et plus intenses. Ce regain d’énergie aura pour effet de faire perdre du poids et de prendre du muscle plus rapidement. De tous les produits dopants pour maigrir, le Clenbutérol fait figure de roi.

Les prohormones

Les prohormones sont des composants qui sont convertis en hormones dans le corps. Ils sont également connus sous le nom de préstéroïdes ou de précurseurs des hormones complètes. Ils sont généralement utilisés par de nombreux athlètes de musculation pour augmenter la masse musculaire maigre et la force. Leurs avantages sont très similaires à ceux des stéroïdes anabolisants, et pour cette raison, ils sont très populaires parmi les athlètes.

Les avantages des prohormones

Ces composants sont utilisés depuis de nombreuses années, notamment dans le but d’augmenter des hormones spécifiques dans le corps telles que la testostérone. Les prohormones sont également souvent utilisées par les athlètes pour augmenter la taille et la force musculaire, augmenter l’énergie et réduire le temps de récupération musculaire. Ils peuvent également être utilisés pour réduire les niveaux de graisse corporelle et ont été utilisés dans le cadre de nombreux programmes de perte de poids.

Les inconvénients des prohormones

Étant donné que l’utilisation de prohormones peut entraîner des effets secondaires négatifs, il est toujours conseillé aux individus de toujours se renseigner sur les effets possibles. Il peut y avoir un risque pour la santé associé à certaines prohormones lorsqu’elles sont consommées à des doses élevées. Ainsi, il est préférable d’obtenir des conseils professionnels à cet égard.

Les effets secondaires de l’utilisation de prohormones peuvent inclure la perte de cheveux et l’hypertrophie de la prostate. En général, bon nombre de ces effets secondaires peuvent être minimisés en utilisant la bonne dose de supplémentation. Ces effets secondaires peuvent également être le résultat d’un trait génétique. Dans ce cas, il peut être sage de savoir quels problèmes médicaux peuvent exister au sein de la famille.

Vendues uniquement sous forme de comprimés ou de gélules, les prohormones méthylées sont hépatotoxiques et demandent une bonne protection au niveau du foie. Au niveau de leur disponibilité à la vente, les prohormones sont strictement interdites en France. Vous ne trouverez que sur les marchés étrangers où la législation est plus légère.