Anavar (Oxandrolone) : Profil du stéroïde anabolisant

Plusieurs produits ou médicaments permettent de doper la musculation. Ceux-ci sont généralement employés par les athlètes ou les bodybuilders pour s’offrir une meilleure apparence physique. Parmi les produits les plus utilisés, figure l’Anavar. L’utilisation de ce stéroïde devient de plus en plus récurrente, puisque celui-ci présente des résultats incroyables. Cependant, avant de consommer ce produit, il importe de maîtriser tout le nécessaire sur ce dernier. Cela vous permet d’obtenir un meilleur rendement, et d’éviter les effets secondaires indésirables. Désirez-vous en savoir plus sur le profil de ce stéroïde anabolisant ? Voici tout ce que vous devez comprendre sur l’Anavar (Oxandrolone).

Qu’est-ce que l’Anavar ?

AnavarNom commercial de l’Oxandrolone, l’Anavar constitue un type de stéroïde conçu depuis 1964. Il présente des caractéristiques très spécifiques, ce qui attire de plus en plus de personnes. Celui-ci est utilisé par des sportifs et des bodybuilders notamment grâce à son côté anabolisant. Il augmente la masse musculaire des consommateurs.

Ce modèle de stéroïde anabolisant se présente sous plusieurs formes sur le marché avec des appellations génériques diverses. Plusieurs fabricants le qualifient notamment d’Oxandrolone. Néanmoins, il constitue toujours de l’Anavar avec des propriétés similaires.

Origine

Au départ, l’Anavar a été développé pour contribuer au traitement de l’ostéoporose chez la femme, et de l’atrophie musculaire chez l’enfant. Ses composants d’origine constituent sa force pour la curation de ces maux. Il est très faible en androgène et présente très peu d’effets secondaires. Cela fait qu’aujourd’hui il fait partie des stéroïdes les plus recommandés, même son utilisation chez les femmes.

Composition

L’Anavar dispose de plusieurs propriétés qui le rendent très curatif. Il compose plusieurs ingrédients dont le principal est l’Oxandrolone. Ce dernier constitue un stéroïde oral sujet d’une amélioration dans le but de faciliter son admission dans la circulation sanguine.

Cette modification lui évite d’être détruite par le foie une fois entré dans l’organisme. En dehors de ce composant, on retrouve également le lactose, la fécule de maïs, l’hydroxypropyméthylcellulose, et le stéarate de magnésium.

Quels sont les bienfaits de l’utilisation de l’Anavar ?

L’Anavar est un stéroïde de type oral qui s’administre directement dans le sang. Cela fait qu’il produit de nombreux résultats sur le corps humain.

Améliore la performance

L’emploi de l’Anavar contribue à l’amélioration de la performance musculaire et sportive. Pour ce faire, il stimule le corps à offrir plus d’oxygène aux muscles. Cette action accroît à cet effet la quantité de globules rouges qui aident à emmagasiner plus de rendements que possible.

Évite la fonte des muscles

L’utilisation de ce stéroïde anabolisant permet de retenir les molécules d’azote présentes dans les fibres musculaires. Cela contribue donc à augmenter la capacité d’élucider la fonte des muscles. Par-delà, l’emploi de l’Anavar permet de conserver la masse musculaire après un entraînement intense.

Aussi, il renforce l’efficacité de quelques compléments alimentaires. Celui-ci peut booster le rendement des autres stéroïdes en augmentant généralement le taux de testostérone. De toute façon, l’Oxandrolone permet de récupérer à la suite d’une activité physique.

Favorise la perte de graisse

L’Anavar constitue également un produit très efficace pour faciliter la perte de graisse. Il est donc considéré dans ce sens comme un vrai allié en période sèche. Il permet non seulement de brûler les mauvaises graisses, mais de maintenir l’état de forme des muscles.

Sa capacité à brûler les graisses constitue également un atout pour diminuer les hormones du stress : le glucocorticoïde. De même, il produit un métabolisme permettant de mobiliser les acides gras au sein des tissus adipeux.

Quelles sont les conséquences de l’emploi de l’Anavar ?

Tout comme plusieurs autres stéroïdes, l’Anavar peut également présenter des effets secondaires indésirables. Les effets sont multiformes, et peuvent différer d’une personne à une autre.

Hépatotoxicité

L’emploi de l’Anavar entraîne des effets indésirables sur le foie. En effet, pour une personne présentant des troubles hépatiques, l’utilisation de ce produit est moins conseillée. Il contient des substances dont la décomposition est nocive pour le foie.

Il s’agit notamment des substances nommées « C-17 aa ». Pour s’adapter à ces substances, le foie est obligé d’inhiber assez d’enzymes hépatiques, ce qui l’affaiblit sur le long terme. Cependant, les effets de l’Anavar sur le foie sont plus minimes que ceux des autres stéroïdes.

Conséquence sur le cholestérol

La consommation de l’Anavar présente également des effets sur le cholestérol chez certaines personnes. En effet, on remarque généralement chez ces utilisateurs un changement du taux de cholestérol sanguin. Ce stéroïde diminue notamment le taux du bon cholestérol et augmente celui du mauvais cholestérol. C’est pourquoi il importe de prendre en considération votre taux de cholestérol avant d’utiliser ce produit.

Effet sur la production de testostérone

L’Anavar engendre aussi des conséquences notables sur la production de testostérone chez plusieurs personnes. Dans la majorité des cas, il est remarqué une diminution de près de 40 % de la production de testostérone. Cela provoque chez l’utilisateur des effets secondaires comme la fatigue, le surpoids, la perte musculaire et la léthargie. Pour réduire cette conséquence, plusieurs combinent la prise avec des suppléments en testostérone.

Perte de cheveux et acné

Il est aussi noté chez les consommateurs des effets indésirables sur l’épiderme et le cuir chevelu. L’emploi de l’Anavar peut provoquer l’éruption de bouton d’acné notamment chez les utilisateurs sujets d’une hyperséborrhée. Il contribue également à la perte de cheveux des personnes prédisposées à la calvitie.

Comment faut-il prendre l’Anavar ?

L’utilisation de l’Anavar est subordonnée à plusieurs réglementations notamment en France et dans plusieurs autres pays d’Europe. Cela dit, il est important de consulter un médecin afin d’obtenir un avis de spécialiste. Celui-ci après diagnostic pourra vous indiquer de type d’Oxandrolone qui vous convient.

En revanche, il existe quelques conseils d’emploi inscrits sur les boîtes que vous pouvez suivre. La posologie dans ce cas varie en fonction de chaque utilisateur. Cela étant, pour un débutant, la dose recommandée varie entre 10 et 20 mg par jour. La posologie peut augmenter lorsque votre organisme réagit bien face à cette substance. Pour une dose normale, vous pouvez consommer entre 20 et 30 mg/jour. Pour les personnes habituées, il est conseillé de prendre environ 50 mg par jour.

Bon à savoir

Notez qu’au-delà de 80 mg/jour, les risques d’effets indésirables sont très élevés. Aussi, retenez que peu importe votre statut de consommateur, vous devez respecter la fréquence de prise. Il est conseillé de le prendre 2 à 3 fois par jour avec 10 mg à chaque prise. Cela vous permet de maintenir le taux d’Oxandrolone sanguin à la normale.

La durée du traitement dépend de la prescription de votre médecin et peut varier de 6 à 8 semaines. Pour limiter les effets secondaires indésirables pendant la cure, vous devez adopter une bonne hygiène de vie. Vous devez éviter la consommation de l’alcool, des aliments gras et pratiquer des activités physiques.