Comment devenir préparateur physique ?

Pour améliorer ses performances et atteindre le haut niveau, un sportif a besoin d'un préparateur physique. Ce dernier lui donnera des exercices spécifiques pour s’améliorer quotidiennement. Le préparateur physique est donc un métier important dans le monde du sport. Pour devenir préparateur physique, il vous faut suivre certaines étapes. Plus de détails ici.

Qu’est-ce qu'un préparateur physique ?

Ce professionnel du sport est un collaborateur intime des sportifs et des coachs. Avec l’aide de l’entraîneur ou des médecins du club, il définit un programme à suivre par le(s) sportif(s). Il est chargé donc de surveiller la progression physique du joueur tout au long d'une saison sportive. Il peut également intervenir lors d’une préparation pour des tournois ou pendant un match.

Le préparateur physique professionnel dirige et aide les sportifs à atteindre leur plus haut niveau. En effet, grâce à ses connaissances, il pourra déterminer exactement ce dont a besoin le sportif. Il pourra donc évaluer ses compétences, concocter des exercices à faire pour que ce dernier ait de grandes performances.

Les indispensables pour devenir un préparateur physique

Un préparateur physique doit remplir certaines conditions pour pouvoir exercer son métier. L'importance des exercices et l'obligation de résultats à atteindre font qu'il doit avoir certaines qualités et suivre des formations.

Les qualités d'un préparateur physique

Certains détails doivent être pris en compte par le préparateur physique pour bien travailler. En effet, chaque sport a ses risques et les exercices adéquats pour performer dans le domaine. Ainsi, ce coach sportif doit avoir une connaissance approfondie du sport qu’exerce son (ses) athlète(s). Les exercices à faire doivent tenir compte des caractéristiques du sport pour arriver à de meilleurs résultats.

Pour éviter les risques de blessures, le préparateur physique doit avoir également une connaissance parfaite du sportif qu'il entraîne. En réalité, le corps ou l'anatomie de l'athlète dont il a la charge est particulier. Il doit connaître donc les points clés de l’anatomie pour prévenir le danger, mais aussi soigner ses blessures au cas où il en aurait.

Les études à faire pour être un préparateur physique

Plusieurs formations sont disponibles pour faire de vous un préparateur physique reconnu. Parmi elles, il y a la licence ou le master STAPS, le diplôme universitaire européen de préparation physique de l’université de Lyon (DUEPP). Vous pouvez aussi accéder à ce métier en obtenant le Diplôme Universitaire spécialisé proposé par certaines facultés des Sciences du Sport. Le BPJEPS, le DEJEPS ou le Certificat de capacité de préparateur physique de l’INSEP sont également des diplômes officiels que peut obtenir un préparateur physique.

Par ailleurs, il faut savoir que ces formations seront nécessairement en deux volets. Un volet théorique qui va concerner la biomécanique et/ou la physiologie et un volet pratique qui permettra d’appliquer les connaissances.

Ce qu’il faut retenir

Le métier du préparateur physique est une activité professionnelle assez stricte et réglementée. Elle nécessite donc une formation diplômante et des qualités pour l'exercer. Il est donc important d’obtenir, en plus de votre brevet professionnel, un diplôme d’État du type BEES. Cela vous donnera des atouts sur la préparation mentale et la préparation physique. Aussi, c'est par les performances de vos sportifs que vous serez jugé.