Quelle préparation physique pour le basketball ?

Le basket-ball est un sport collectif très impressionnant qui se joue à la main avec une balle. Pour la pratiquer parfaitement, il est important de bien se préparer, comme c’est le cas pour la plupart des sports collectifs. Alors, quelle préparation physique pour le basket-ball ? 

S’adonner à la vitesse

Au cours d’une préparation physique pour le basket-ball, il est important de faire des courses de vitesse. À cet effet, vous devez comprendre que tous les gestes au basket-ball s’effectuent le plus rapidement possible. Par exemple, lors d'un match, les joueurs font des passes et des sauts en un petit temps de 2 ou 3 secondes. Ils doivent également faire des sprints et des replis défensifs en 6 ou 7 secondes, puis des contre-attaques et des rebonds en 20 secondes au maximum.

C’est pour cette raison que vous devez travailler la vitesse au cours de votre préparation physique. Cela vous permettra de vous adapter rapidement au rythme du jeu. Pour pratiquer cet exercice, il est préférable de faire des entraînements de très courte durée suivis d'un temps de repos.

Miser sur la souplesse

La souplesse est un exercice physique qui a pour but d’améliorer avec efficacité les performances sportives. Elle permet aussi de prévenir les accidents articulaires et musculaires lors des préparations et surtout au cours d’une compétition de basket-ball. Elle participe également au bien-être du joueur et lui est très bénéfique sur le plan mental.

Pour travailler la souplesse, vous devez faire y aller en deux volets. Le premier consiste à préparer le corps pour les efforts que vous aurez à fournir pendant vos séances entraînements. Le second consiste à récupérer toutes les énergies déployées à la fin.

Pratiquer l’endurance

Pour réussir votre préparation physique, il est conseillé de toujours commencer par un exercice d’endurance. Cette activité est aussi valable pour toutes les autres disciplines sportives. En effet, l’endurance permet aux joueurs de retrouver leur forme physique et d’optimiser leurs capacités de récupération. Elle leur permet ainsi de tenir au cours d’une compétition de basket-ball qui dure environ 1 heure avec les arrêts de jeu.

Si vous voulez être endurant, il est recommandé de planifier sur deux semaines une sortie de running d’au moins 30 minutes et au plus 40 minutes à 65 % VMA.

Miser sur la force

Sur un terrain de basket-ball, les joueurs sont souvent confrontés à des coups ou des chocs liés aux réceptions des sauts et aux différents contacts des adversaires. Ils sont aussi exposés à des accélérations violentes, des sauts variés et des courses rapides. C’est pour cela que le travail de la force est très indispensable pour un basketteur qui souhaite améliorer ses performances. En effet, cet exercice est principalement axé sur la tonicité des muscles. Il permet d’augmenter la détente dans les sauts et la réactivité dans les changements de direction. Ce travail permet également de résister face aux différentes agressions.

Pour réussir parfaitement les exercices de force, il est conseillé de faire des programmes de musculation spécifiques à l’effort du joueur. De plus, le basketteur doit coupler des situations de basket avec des phases de musculation sous forme d’une série de squats suivie de rebonds avec balle.